L’AFG publie son rapport sur le rôle du GNL carburant marin et fluvial dans la transition énergétique pour la croissance verte

En ce début de 21ème siècle, l’empreinte environnementale du transport maritime et fluvial est une préoccupation majeure, partagée au niveau planétaire. L’Union européenne (UE) est très engagée sur le sujet, et a en particulier adopté la Directive 2014/94/UE qui vise à faciliter le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs.
Cette Directive demande notamment aux Etats membres d’élaborer d’ici le 18 novembre 2016, un cadre d’action national pour le déploiement des infrastructures pour carburant alternatif (CANCA) qui devra désigner, pour le volet maritime et fluvial, un nombre approprié de points de ravitaillement en GNL dans les ports maritimes et intérieurs.
Dans ce contexte, l’Association Française du Gaz (AFG) a mené, avec l’ensemble des acteurs concernés et intéressés, une réflexion sur le rôle du GNL carburant marin et fluvial dans la transition énergétique pour la croissance verte, afin d’apporter sa contribution à l’élaboration du « cadre d’action national » (CANCA) de la France, prévu par la Directive mentionnée ci‐dessus...

Lire le communiqué de presse

Télécharger le rapport

1 Septembre 2016

Retour en arrière